Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 18:13

je vous mets ce lien:

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Services/Toutes-les-DMAs/n/Contenus/DMAs/2013/10/20/Naintre-le-coffre-d-Emmaues-disparait-dans-la-nuit-1657331?fb_action_ids=10200732323662834&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%2210200732323662834%22%3A243487659136026%7D&action_type_map=%7B%2210200732323662834%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

 

 

en faisant cela,celui (ceux) qui a fait ça ,mets en difficulté la communauté et ses compagnons (une centaine).

de plus ils sont encore aujourd'hui encore en pleine braderie et c'est un choc.

tant de travail et d'effort pour que seul ,une personne (ou un groupe ) profite de cet argent.

c'est le budget de plusieurs mois  de vie  ,pour eux.que vont ils devenir????certains seront ils obligés de quitter la communauté ,faute d'argent?? je n'ose y penser ..

ainsi donc ,certains sur cette terre n'en ont rien a faire du travail et de la solidarité des autres.si ce n'est pas notre justice qui les punit ,j'espere qu'au moins la justice Divine agira...

IMGP0651

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 21:16

                                           Le rond-point et sa statue ont été inaugurés hier matin : au micro, Patricia Berthin avec à ses côtés Dominique Blanchard, président d'Emmaüs localement et Alain Donnadieu.

 

Le rond-point et sa statue ont été inaugurés hier matin : au micro, Patricia Berthin avec à ses côtés Dominique Blanchard, président d'Emmaüs localement et Alain Donnadieu.

Depuis la mi-mai, une sculpture géante (4 m) en acier a été implantée à la sortie sud de Châtellerault, sur un rond-point situé sur la commune de Naintré. Le giratoire en question a été baptisé du nom de « L'abbé Pierre et les Compagnons d'Emmaüs ».

Le symbole de la main tendue

Ce beau projet a été lancé il y a deux ans à l'occasion des 30 ans d'existence de la communauté locale. Deux artistes, la dessinatrice Patricia Berthin et le sculpteur Alain Donnadieu, ont été sollicités pour réaliser cette œuvre. Au terme d'un travail de longue haleine, voué aussi à financer ce projet de 38.000 € (recherche des mécènes et lancement d'une souscription), la sculpture a été implantée accompagnée de sept personnages figurant les compagnons de l'abbé. 
L'inauguration des lieux se déroulait hier matin en présence d'une ribambelle d'élus, de Mgr Wintzer, archevêque de Poitiers et d'invités comme Raymond Étienne, président de la fondation Abbé Pierre ou de Jean Rousseau, président d'Emmaüs International.
Le second a salué l'initiative de la communauté locale : « Aujourd'hui encore, l'abbé Pierre inspire et le mouvement continue de se développer dans le monde, a-t-il souligné. Il y a encore beaucoup d'espace pour ses idées. Il y a trop de résignation face aux problèmes graves d'aujourd'hui. Cette statue, elle nous montre un bras tendu. L'abbé Pierre montre la direction mais il tend aussi le bras de la révolte ».
Comme un symbole, André, le doyen  et pillier de la communauté ; Christian, une autre figure(en quelquesorte ,pour lui que Bruno et Helene a crée la communauté car  KIKI etait rejeté d'ailleurs) ; Marina, l'Ukrainienne en France depuis 10ans ,elle trvaille au tri des vetements et "representante "des femmes  au sein du reseau. et Cintia, la Sierra-Leonaise, toutes deux migrantes et mamans isolées, ont été chargées du moment officiel.
La journée se poursuivait par une rencontre à la ferme de Nonnes, un des lieux historiques de la communauté locale, ponctuée d'échanges et de témoignages. Un débat sur le thème « L'abbé Pierre, hier et aujourd'hui » était également proposé en soirée.

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 19:53

demenagement...fabuleux! merci les gars.

ce samedi a été une journée sensationnelle pour moi.

 je viens de vendre ma maison et devais emmenager dans la nouvelle,malheureusement pour moi ,mercredi je me suis fais une entorse, et ,pour ceux qui la connaissent ,ma maison est en haut d'une butte ,donc ,pleins de marches a monter avant d'arriver a ma maison (19 marches) puis un escalier interieur.

j'ai donc demander a Bruno de l'aide en camion et aidants.

samedi matin ,donc, vers 8h30 je vois arriver Vittorio et quelques gars qui me dit qu'ils arrivent a......3 CAMIONS ET 9 GARS dans le minibus.

                            equipe.jpg

QUELLE JOIE!

chacun d'eux sait ce qu'il a a faire;certains prennent leurs outils demontent les meubles,pendant que d'autres commencent la chaine dans l'escalier dehors.

imgp0900.jpg

 

imgp0901.jpg

 

imgp0902.jpg

 

imgp0903.jpg

 

imgp0905.jpg

 

imgp0906.jpg

 

bref ,en deux temps ,et trois mouvements ,ma maison est demenagée

la guitare est meme sortie en dernier pour un petit refrain.

imgp0907.jpg

Surpris"enfants de tous pays ,et de toutes les couleurs..."Rigolant

 

tout s'est fait sans heurts ,sans eclats de voix et meme avec une pause café (et petits gateaux)

une heure apres tout etait re-deballé et remonté (et meme installé) dans la nouvelle maison.

 

ah oui j'ai oublié de vous preciser que mon equipe de choc etait une equipe "multinationnale" puisque les pays representés etaient ,la GUINEE,l ITALIE,L'ARMENIE,LE MAROC.etc..

 merci les gars, ça fait chaud au coeur!

signée;Françoise

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 21:22

Tous ceux qui ont travaillé à la sculpture sont assez fiers du résultat. Surtout Vitorio Marelli, compagnon de la communauté qui suit le projet depuis le début.

Tous ceux qui ont travaillé à la sculpture sont assez fiers du résultat. Surtout Vitorio Marelli, compagnon de la communauté qui suit le projet depuis le début.

 

 

La communauté d’Emmaüs a réussi son pari. L’abbé Pierre aura bientôt sa sculpture sur le rond-point de la Colas. La souscription a bien fonctionné.

Nous étions alors en août dernier et Bruno Pajot, responsable de la communauté Emmaüs de Châtellerault - Naintré se voulait prudent en dévoilant le projet : « On a commencé à lancer la souscription et pour l'instant, on est très loin du compte. »

Effectivement, pour créer la sculpture dont Alain Donnadieu venait d'établir la maquette, il fallait trouver 35.000 €. « Et pas question de puiser dans la caisse de la communauté, on a déjà beaucoup de mal à boucler notre budget, alors… »
Alors, il fallait faire appel aux bonnes volontés, aux particuliers, aux entreprises, aux collectivités locales, aux associations. Bref, à tous ceux qui pouvaient se sentir concernés par un hommage rendu au fondateur de la communauté, à celui qui était venu spontanément en aide à ceux qui dormaient dehors en cet épouvantable hiver 54, qui fut le point de départ d'une action entièrement tournée vers l'autre, dans la misère.

 Entouré de sept personnages

« Une façon aussi de marquer l'implantation de la communauté qui s'est installée ici voici plus de 30 ans. Une façon enfin de célébrer le 100e anniversaire de notre fondateur. »
Les responsables du projet, Dominique Blanchard, vice-président des amis d'Emmaüs, en tête, pensaient alors que la provenance des fonds se répartirait en trois tiers. Un tiers pour les collectivités, un autre pour les entreprises et le reste venant des particuliers. « En fait, ce sont les entreprises qui nous ont le plus aidés. Lostis, De Richebourg, la Colas ou encore Brionne où la sculpture est découpée et assemblée, nous ont donné un sérieux coup de pouce. Plus d'une centaine de particuliers ont fait des dons, aussi. Et puis, quelques communes des alentours ont accepté de nous aider, Cenon, Vouneuil, Saint-Sauveur, Senillé, Scorbé, Colombiers, et bien sûr Naintré. »
Des comités d'entreprise ont donné aussi, et des associations comme « La Barque » à Naintré et même des… sociétés de pêche. « Au total, il ne nous manque plus que 10 % de la somme nécessaire et la souscription reste ouverte jusqu'à l'inauguration, en juin. »

Découpé et assemblé chez Brionne

Pour l'heure, c'est dans les ateliers de l'entreprise Brionne à Naintré que l'acier qui constituera la sculpture est découpé et assemblé. « Avec une structure de cette taille, on est en limite de nos possibilités, explique François Cherel, directeur de l'entreprise qui travaille régulièrement avec des artistes. Plus que la découpe au laser ou la soudure, c'est la préparation de l'assemblage qui est délicate. Mais Gérard Dubois, notre soudeur et Mickael Maubert, le laseriste, ont l'habitude. » Il aura tout de même fallu 4 jours de travail pour venir à bout de la sculpture de l'abbé et des sept personnages qui l'entourent. « L'abbé tout seul, ce n'était pas pensable, assure Patricia Berthin qui a travaillé sur le projet avec Alain Donnadieu. Il fallait une famille et quelques compagnons autour de lui. »
Dans quelques semaines, ils auront trouvé leur place.

 La souscription reste ouverte jusqu'à l'inauguration auprès de la communauté ou directement à Banque populaire, association des Amis d'Emmaüs. N° 00719084410.

à savoir

Sur le rond-point de la Colas

Si le rond-point de la Colas a été choisi, c'est bien évidemment parce qu'il est visible mais surtout parce qu'il est proche, à la fois de la Ferme des compagnons d'Emmaüs et à peu près central par rapport aux autres implantations de la communauté. De plus, le conseil général, propriétaire du rond-point « a bien aidé par l'intermédiaire notamment de la subdivision locale de l'équipement » en étudiant la faisabilité du projet.
Ainsi, dans le courant du printemps, trois plots en béton seront coulés pour accueillir les sept personnages et l'abbé lui-même. Un abbé Pierre qui sera juché sur un cube haut de 1,5 mètre, portant la sculpture au total à 5,5 mètres. « Quand le béton sera sec, les sculptures seront fixées au plot, sans doute dans le courant du moi de mai et une inauguration officielle est d'ores et déjà prévue en juin ».

Laurent Pinot (journaliste a La nouvelle Republique)
Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 16:41

Martin Hirsch a notre rencontre.

24/11/2011


Martin Hirsch avec Bruno Pajot, d'Emmaüs Châtellerault.
Martin Hirsch avec Bruno Pajot, d'Emmaüs Châtellerault. - (dr)

nous avons decouvert un homme simple ,souriant  disant les choses avec philosophie ,et humour.

en esperant pour ma part qu'il aura un nouveau poste dans un futur gouvernement parce que ses idées sont riches

 Martin Hirsch ,même s'il fut plus prudent quand il était au gouvernement, haut-commissaire aux solidarités actives, on sent bien qu'il a retrouvé toute sa liberté de ton. Et il ne s'en prive pas. Sauf que, quand même, il refuse d'appeler à voter pour l'un plutôt que pour l'autre en 2012. « En fait, je n'ai pas trop vocation à être groupie. Mais il n'y a pas à y regarder de trop près pour savoir où va ma préférence. »
Pour le reste, il assume : « Non, l'existence d'une communauté comme celle d'Emmaüs, ce n'est pas la preuve de la faillite des politiques de solidarité. Emmaüs, au-delà de la prise en compte de situations difficiles, c'est une façon de vivre la solidarité de manière spontanée. Cela va plus loin que le traitement de la misère. » 

 

 


Un monde qu'il a abandonné en entrant dans le gouvernement Fillon ? « Pas une seconde. Je n'ai jamais eu autant d'appel de la communauté que pendant cette période. Pas un instant, je n'ai eu le sentiment de trahir ceux avec qui j'avais travaillé durant 14 ans. Je ne les ai jamais quittés. J'aurais pu avoir le sentiment de trahir si je m'étais tourné les pouces. Et puis, à titre personnel, je crois que ma place, c'est d'être au carrefour de ces mondes qui s'ignorent mais qu'il faut faire avancer l'un vers l'autre. »
Un homme sans tabou : « Là où je me sens le mieux, c'est quand je ne suis pas enfermé dans une quelconque structure, un quelconque discours. »
Hier, à Châtellerault, pour marquer les 30 ans de la communauté d'Emmaus en nord-Vienne, Martin Hirsch a tenu un discours d'homme libre à son auditoire. L'auditoire a apprécié.

Laurent Pinot
Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 19:02

Construire des latrines, c'est assurer une meilleure santé pour sa famille

 

Avec la décentralisation, les collectivités locales burkinabé ont la responsabilité d’initier et de promouvoir les actions d’assainissement auprès de leurs administrés.

 

Depuis fin 2008, les maires des communes de Mansila et de Tankougounadié se sont engagés, avec l’appui d’Eau Vive, à réaliser environ 800 latrines familiales dans des villages où aucun ménage ne dispose de système d’évacuation des excrétas.

Pour atteindre cet objectif, une campagne de sensibilisation sur la nécessité d’adopter un système d’hygiène adapté a été conduite auprès des populations.

 

A l’issue de cette campagne, des centaines de familles, conscientes de l’impact bénéfique d’une telle construction sur la santé, se sont portées volontaires pour construire leurs latrines.

 

En trois mois, s’appuyant sur une subvention correspondant à un apport de 50 kg de ciment et d’une barre de fer, 400 ménages se sont lancés dans la construction de leurs latrines.

 

Concrètement, ils ont creusé leur fosse, ramassé et trouvé les fonds complémentaires pour payer un maçon local, formé dans le cadre de ce projet pour ce type de réalisation.

 

Aujourd’hui, dans les communes de Mansila et de Tankougounadié, 108 familles utilisent leurs latrines quotidiennement.

 

Ce processus va se poursuivre au cours des 18 prochains mois et l’engouement des populations promet des résultats au-delà des attentes.

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 19:56

d'origine armenienne,Loussiné et khatchatour font ce qu'ils peuvent pour s'integrer.mais la prefecture leur refuse un titre de sejour.

ils ont quitté l'Amenie en 2005 à la suite du changement de regime.ils faisaient souvent l'objet de represailles de la part des membres du nouveau parti au pouvoir.

(Catherine Charrier ,membre le de LDH  a Chatellerault explique que le pays se vide de sa population)

a Chatellerault depuis 6 ans  ,ils ont été accueillis par la communauté Emmaus a Naintré.ils ont rapidement bénéficié d'uneautorisation provisoire de sejour avec autorisation de travail.jusqu'en 2008 ,ils ont toujours travaillé,mais leur titre de sejourn'a pas été renouvelé.l'année derniere une nouvelle demande  avec une promesse d'emaucheen cdi de Bic .mais sans succés jusqu'ici

'Catherine Charrier deplore "ils sont obligés de refuser tous les contrats de travail"

-comme la situation de l'emploi dans le chatelleraudais est tendue,ils (prefecture)disent qu'on ne peut pas embaucher

 d'etrangers, denonce Daniel Trillon ,responsable de la ligue des droits de l'homme.

avec sa femme, khatchatour ,ont 3 enfants dont le dernier est né en France.

tous sont scolarisés.

la famille habite un logement d'Emmaus,dans le quartier d'ozon.

alors qu'il ne demande qu'a nourrir sa famille,Khatchatour qui veut rester dans la legalité,ne travaille plus .

de son coté ,Loussiné est benévole a la croix rouge de Chatellerault et aupres d'Emmaüs.

comme elle le fait depuis 6 ans ,elle prend aussi des cours de français.

qu'ils ne soient pas regularisés revolte  le responsable local d'Emmaüs,Bruno Pajot;"ils ont tous les deux la possibilité de travailler .

(Loussiné a un diplome de sage-femme.)

au niveau integration ,pas de souci et parce qu'ils n'ont pas de probleme particulier ,ils se voient refuser un titre de sejour!ces famille-là sont completement bloqués sur le territoire français

 

 

loussine.jpg

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 16:22

Emmaüs : "Entrer en résistance"

Pourquoi êtes-vous en colère?
On a l’impression d’être un peu méprisé. Des associations comme la nôtre apportent à la société ce que l’État n’apporte pas. Or, plutôt que de nous aider, celui-ci nous met des bâtons dans les roues. Les propos de Laurent Wauquiez, le mois dernier, sur l’assistanat relèvent d’un discours de culpabilisation des gens en situation de pauvreté proprement stupéfiant.

Comment ce désengagement se concrétise-t-il?
Non seulement il manque toujours, en Île-de-France, 15.000 places d’hébergement, mais le plan qui avait prévu la construction de 500.000 logements s’arrête. Autre exemple : en 2010, on avait 520.000 contrats d’insertion ; cette année, il n’y en aura plus que 440.000. Nous sommes d’accord : il y a un déficit à résorber. Mais est-ce vraiment du côté des plus pauvres qu’il faut prendre l’argent?

"J’en veux au gouvernement"

Ces difficultés se ressentent-elles dans les communautés Emmaüs?
Actuellement, dans la communauté de Dunkerque (Nord), on a plusieurs familles de Roms qui ont été évacuées d’un terrain privé mais qui n’ont pas été relogées. Les pouvoirs publics ont dit qu’ils n’avaient pas de solution et se sont contentés de les orienter vers nous. Ce n’est pas tolérable. L’État doit absolument répondre aux besoins essentiels des personnes. À cela s’ajoutent des descentes de police dans nos structures pour interpeller des sans-papiers, et même des inspections dans nos camions, comme si l’on était des filières. Il faut avoir un minimum de retenue.

Que préconisez-vous alors?
Il faut entrer en résistance. Le repli sur soi, la peur de l’étranger, la stigmatisation sont des vieux réflexes dangereux. C’est le principe de solidarité qui prend un coup, il y a donc matière à crainte et à colère. Nous sommes dans une société marquée par un individualisme qui s’accroît et que l’on ne combat pas. J’en veux au gouvernement, mais aussi à tous les décideurs en général, notamment du monde économique, qui pourraient s’investir davantage. Il y a encore un peu d’esprit d’entraide et de solidarité en France : la chasse aux Roms de l’été dernier a indigné beaucoup de monde. Notre cri de colère est donc en même temps une invitation à se réveiller.

À l’occasion du 12e salon Emmaüs, dimanche à Paris, Christophe Deltombe, président d’Emmaüs France, lance un appel à la "résistance"

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 20:07

samedi soir ,nous etions tous (compagnons,responsables,membres du C.A, sympathisants et amis et anonymes) a participer a un moment inter -religieux.

l'Imam de Chatellerault ,l'Eveque de Poitiers,un Pasteur , et un representant Orthodoxe de Chatellerault ont presidé cet evenement.

chacun a invité ses fideles a partager sa foi avec les autres.

moment tres convivial et emouvant.

 

imam et eveque

 

 

ortho.jpg

 

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 20:18

aujourd'hui ,la communauté Emmaüs  de Naintré a feté ses 30ans.

une journée de partage et d'emotions..SDC10461.JPG

voici la premiere photo d'un moment symbolique.(gateau offert par des compagnes et compagnons des pays de l'est)comme vous le verrez dans d'autres articles ,chacuns et chacunes ont oeuvré pour que cette journée soit inoubliable.

Repost 0
Published by toubabou - dans EMMAÜS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de toubabou
  • Le blog de toubabou
  • : ma passion pour la vie , .mes voyages
  • Contact

Recherche